• Les textes en Breton

    DALC'HOMP !

    Tenons bon !

    Pa oan gwechall en arme

    Quand j'étais autrefois à l'armée,

    Paotred Pariz ouzh va selaoù

    Les gars de Paris qui nous entendaient

    A daole warnon gwall zelloù:

    Jetaient sur nous de mauvais regards

    " Ma talc'hes da gomz Brezhoneg,

    Si tu continues à parler Breton,

    Ni ya da c'hwriat dit da veg..."

    Nous allons te coudre le bec ...

     

    War an hent houarn 'm eus gwelet

    Sur le chemin de fer j'ai vu

    Bourc'hizien n'anavezen ket

    Des bourgeois que je ne connaissais pas

    O kounnari hag o laret:

    Qui se mettaient en colère et me disaient:

    "- Ma talc'hes da gomz Brezhoneg,

    Si tu continues ...

    Ni ya da c'hwriat dit da veg..."

     

    Bemdez pa 'z an da labourat

    Chaque jour, quand je vais travailler,

    Em gwazied e verv ar gwad

    Dans mes veines bout mon sang

    Pa lar ar gall 'vit va goapaat:

    Quand les Français disent en se moquant de moi

    " Ma talc'hes da gomz Brezhoneg,

    Si tu continues ...

    Ni ya da c'hwriat dit da veg..."

     

    Tevit gant ho trouz Gallaoued

    Cessez avec votre bruit, Français

    Piv a zo kreñv a-warlc'h er bed

    Qui est assez fort en ca monde

    Da stankañ beg ar Vretoned:

    Pour fermer la bouche des Bretons ?

    "- Tankerru! tre ma tigoro

    Fichtre ! tant qu'elle s'ouvrira

    Brezhonneg mat a zivizo"

    En bon Breton elle parlera

     

    Hiziv warc'hoaz evel gwec'hall

    Aujourd'hui, demain comme autrefois

    Ni zalc'ho start daoust d'an dud fall

    Nous tiendrons bon malgré les mauvaises gens

    Biken Breiz-Izel ne vo Gall:

    Jamais la Basse Bretagne ne sera francisée

    Tre ma yudo ar mor wardro

    Tant que grondera la mer alentour,

    Lavar Arvor ni her miro.

    Le Parler d'Armorique nous conserverons.

     

    An Diaoul biskoaz n'en deus gellet

    Le Diable jamais n'a pu

    Deskin yezh kozh ar Vretoned

    Apprendre la vieille langue des Bretons !

     

    Kalz re bounner eo e spered!

    Trop lourd est son esprit !

    Aezoc'h  aze vo d'eomp herzel

    Il nous sera plus facile de nous prémunir (en parlant Breton)

    Ouzh ar skilfoù hag e gerniel

    De ses griffes et de ses cornes.