• Pardon Spezet

     

     

     

    E pardon Spezed e oan bet  X4
    Ur plac'h yaouank am eus kavet
    La lala laleno la la laleno
    la lala lala lala la la

    Ur plac'h yaouank am eus   kavet X4
    'Barzh ar park vras hon eus kousket
    La lala laleno la la laleno la lala lala lala la la  X2

    Ur verol (naples) bras am eus tapet

    D'an ospital on bet kaset

    War an daol vras on bet lakaet

    Ha ma lost bras 'zo bet troc'het

    Dre ar prenestr eo bet stlapet

    Ur meil ki-bleiz 'zo tremenet

    Ha ma lost bras e-neus debret

    Hag ar c'hi-bleiz a zo marvet

          

    Au pardon de Spezet je suis allé (1)
    Une jeune fille j'ai rencontré (2)
     
     

     
    Dans un grand champ on s'est couché
     

    La grande vérole j'ai attrappé
     
    A l'hôpital on m'a mené

    Sur une grande table on m'a posé

    Et ma grande queue a été coupée (3)

    Par la fenêtre elle a été jetée

    Un gros chien-loup passait par là

    Et ma grande queue il a mangé

    Et le chien-loup (en) est mort

     Notes:

    (1) Le Breton privilégie la notion d'être présent (j'étais là - j'y étais) Le Français privilégie la notion de mouvement (je suis allé - je me suis déplacé). Un traduction mot-à-mot serait "je fus été"...

    (2) Ur plac'h yaouank = une fille jeune. E, breton, l'adjectif est toujours après le nom qu'il qualifie (quelques exceptions).
    Ainsi: Park vras = champ grand; verol bras = vérole grande; lost bras = queue grande, etc...

    (3) Les anglophones retrouvent ici la forme passive qui est très fréquente aussi en Breton.

     

    Pardon Spezet

     

    « Bloavez Mat d'an hollLe 19 mars: soirée bretonne à Mansigné ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :